Mouvement, contact et image dans l’étude et la pratique TaoDirigeant.

Pourquoi est-il approprié d'utiliser le mouvement et le contact dans la pratique du Tao ?

TaoDirigeant_groupeLa dimension physique est importante puisqu'elle représente la totalité de nos moyens, en fonction de l'état de santé, de forme et d'équilibre dans lequel nous nous trouvons. "Plantez une épine dans le pied du meilleur stratège, vous verrez s'il est toujours aussi efficace et clairvoyant !"
Cultiver sa santé, sa forme et son équilibre est de la responsabilité de chacun et chacune pour avoir des actions efficaces tout en économisant au maximum son énergie personnelle.

Améliorer la santé et développer la connaissance de soi engendre la maîtrise de soi qui mène à la confiance en soi développe l'avancement personnel et donc améliore la relation aux autres.

Et le contact ?

A force de privilégier les connaissances théoriques, nos enseignements occidentaux ont délaissé la notion de "corporalité" et donc de contact. Nous savons de moins en moins entrer en contact, préserver le contact, ne pas rompre le contact, libérer le contact avec l'autre.

La virtualisation des moyens de communication amplifie encore ce gouffre.
Nous avons parfois oublié que l'être humain est fait de chair, sensitif, tactile.

Le contact avec partenaire en contexte sécurisé permet de se réapproprier cette intelligence fine et subtile qui permet de dénouer nombre de situations difficiles, voire les éviter. Nous avançons ensemble.

"Je sais très bien utiliser ce que j'ai vécu,
alors que je dois faire l'effort de
me souvenir de ce que j'ai appris ! "

Et l'image mentale ?

La parabole, la métaphore, le mouvement permettent de comprendre les enjeux, les relations, les liens entre les situations, et la stratégie à adopter : " une image vaut 1000 mots ! "

Par exemple, les chinois disent : " si tu as mal à la tête, soigne les pieds ! " . Cela signifie avant tout qu'il est inutile de lutter contre une chose en s'y attaquant directement. Traduction : "C'est comme au billard, il faut savoir prendre la bille "par la bande" (la faire rebondir sur un côté du billard) plutôt que "pleine billle" donc de face comme un "gros lourdaud".

Ainsi pour contourner l'éloignement et la différence culturels (limitation de l'esprit face à ce qu'il ignore) il convient de gagner du temps en faisant vivre au corps une situation analogue à celle que le mental va rencontrer. Le mental se rappellera de cette expérience et adaptera le comportement de l'être humain en fonction du contexte. C'est aussi pourquoi "un professeur vaut 1000 livres".

N'oubliez pas : un sportif de haut niveau "sporte" 2 à 5 ans en moyenne; il a pour prendre soin de lui un coach sportif, un préparateur physique, un préparateur mental, un mécano (kiné-ostéo), il s’entraîne tous les jours, a (pour la grande moyenne d'entre eux) une compétition maximum par semaine, et la première chose qu'il va faire après sa plus grande victoire, c'est de ... prendre sa retraite.
Vous, vous êtes dirigeante ou dirigeant, votre carrière dure toute votre vie, vous êtes en compétition tous les jours, et la première chose que vous ferez après votre plus beau contrat, c'est de ... repartir à zéro sur un nouveau projet et recommencer. Il vous faut être opérationnel(le) tous les jours, de chaque semaine au fil des années qui passent.

Et qui prend soin de vous ? Qui vous apporte le recul nécessaire ?

Alors, ne méritez-vous pas de vous faire accompagner ? Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.